Les 48 lois du pouvoir – Power

Le pouvoir est un élément essentiel dans la vie et dans les affaires. Connaître les mécanismes qui permettent d’acquérir, de maintenir et d’étendre son pouvoir est crucial pour réussir. Les 48 lois du pouvoir de Robert Greene sont un recueil de stratégies basées sur des exemples historiques pour comprendre et maîtriser les dynamiques du pouvoir. Dans cet article, nous vous présentons un résumé des 48 lois du pouvoir et comment les appliquer dans votre vie professionnelle et personnelle.

« Les 48 lois du pouvoir – Power » – Résumé

Auteur : Robert Greene 1959-…, est un auteur américain à succès. Outre les 48 lois du pouvoir, ses écrits sur les clés de la séduction et les stratégies de guerre ont notamment rencontré une très large audience.

Editeur : A contre-courant

Les 48 lois du pouvoir – Le pitch

La course au pouvoir est une réalité dans le monde professionnel. Mais afficher publiquement ses ambitions se révèlerait contre-productif. Comme à la cour aux siècles passés, l’entreprise admet la rivalité mais sans éclats de voix. Alors pour réussir à surpasser ses concurrents, Robert Greene, l’auteur de ce best-seller, nous livre 48 règles de conduite qui permettront de prendre l’ascendant sous le masque de la bienséance. A chacun de piocher dans ce corpus inspiré des enseignements des plus éminents spécialistes de la manipulation, de Sun Tzu, auteur de L’art de la guerre au 4eme siècle avant JC, à Henry Kissinger, prix Nobel de la paix en 1973, en passant par Gengis Khan, Machiavel, Ninon de Lenclos, Talleyrand, Mata Hari et bien d’autres encore.

Les 48 lois du pouvoir – Pourquoi il faut avoir lu ce livre ?

  • pour le propos iconoclaste : ne cherchez pas ici les bons sentiments, il n’est question que de duplicité et de manipulation.
  • pour la qualité de la démonstration : chaque loi est étayée par de nombreux exemples et contre-exemples historiques, des citations et des clés d’analyse
  • pour le décryptage subtil de la nature humaine et de ses penchants les moins avouables : ambition, rivalité, manipulation, dissimulation…

Les 48 lois du pouvoir – Le résumé

Partant du postulat que le pouvoir est un attribut fort de notre existence professionnelle, voici 48 lois qui permettront de le conquérir ou de le conserver :

Loi 1 : Ne faîtes jamais d’ombre à plus puissant que vous

Il pourrait se sentir menacé et devenir votre principal détracteur, anéantissant ainsi vos espoirs de progression.

Loi 2 : Evitez de recruter l’un de vos amis

En son for intérieur, celui-ci se sentira redevable, ce qui peut mettre à mal son orgueil, nourrir son ressentiment et vous créer des ennuis.

Loi 3 : Dissimulez vos intentions

Afficher vos prétentions attisera la jalousie de vos compétiteurs, voire de votre supérieur hiérarchique s’il se sent menacé, et les liguera contre vous.

Loi 4 : Parlez peu

Plus vous vous exprimez, plus vous vous exposez.

Léonard de Vinci, 1452-1519 : « Les huitres béent quand la lune est pleine ; et quand le crabe en aperçoit une, il y projette un caillou ou une algue en sorte que l’huitre ne puisse plus se refermer : son repas est servi. Tel est le sort de celui qui ouvre trop grand la bouche et se met ainsi à la merci de son auditeur. »

Loi 5 : Défendez votre réputation coûte que coûte mais n’hésitez pas à écorner celle de vos adversaires

Avec une image positive, tout est beaucoup plus facile. Alors exercez un contrôle permanent sur votre « personal branding » car selon la formule de Warren Buffet : « Il faut vingt ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire. » D’où l’intérêt de mettre à mal la réputation de vos adversaires…

Loi 6 : Soyez visible

Il vous faut attirer l’attention de plus puissant que vous car votre ascension en dépend. Attention cependant à ne pas aller trop loin et à faire de l’ombre à votre « protecteur » (cf loi n°1) car vous signeriez illico votre perte.

Loi 7 : Apprenez à déléguer tout en recueillant les fruits du travail réalisé

Objectif : vous concentrer uniquement sur ce que les autres ne peuvent faire à votre place. Vous pourrez ainsi démultiplier votre efficacité et votre rapidité. En outre, vous passerez excellent manager capable de motiver ses équipes jusqu’à la réussite du projet.

Loi 8 : Prenez l’initiative

Vous placerez ainsi vos concurrents en situation de réaction et finirez par les épuiser.

Loi 9 : N’en restez pas aux paroles, agissez

Hausser la voix ne vous fera jamais triompher. Vous ne ferez qu’attiser le ressentiment de votre adversaire.

Loi 10 : Prenez la roue de ceux qui réussissent 

Au contact de personnes de talent, vous acquerrez par mimétisme une partie de leurs qualités et progresserez.

Loi 11 : Rendez-vous indispensable

Si vous détenez un savoir singulier, ne le partagez jamais. Vous placerez ainsi votre entourage en état de dépendance, votre meilleure protection.

Loi 12 : Affichez une probité et une générosité de façade

Ces valeurs positives vous permettront d’acquérir et de conserver une excellente réputation (cf loi n°5).

Loi 13 : Fondez vos alliances sur l’intérêt

La fidélité de vos alliés sera d’autant plus robuste qu’ils trouveront un intérêt personnel à collaborer avec vous

Loi 14 : Apprenez à connaître votre adversaire

Observez et écoutez. Vous identifierez ainsi les principaux traits de caractère de votre compétiteur et notamment ses faiblesses, votre meilleur angle d’attaque (cf loi n°33).

Loi 15 : Soyez sans pitié

Ne prenez pas le risque d’une demi-victoire. S’il n’est pas totalement anéanti, votre adversaire n’aura qu’une obsession : se venger.

Loi 16 : Faîtes-vous désirer

La rareté augmentera votre valeur.

Napoléon Bonaparte, 1769-1821 : « Si l’on me voit trop au théâtre, les gens cesseront de me remarquer. »

Loi 17 : Brouillez les pistes

Vous déstabiliserez ainsi vos adversaires

Loi 18 : Ne jouez pas les solitaires

L’isolement vous rendra vulnérable.

Loi 19 : Choisissez soigneusement vos victimes et vos adversaires

Cf loi 24

Loi 20 : Ne prenez pas parti

La neutralité est le plus sûr moyen de conserver sa position lors d’un changement de régime.

Loi 21 : Louez l’intelligence de vos adversaires

Rares sont ceux qui résistent aux compliments. Leur fatuité les conduira bien souvent à baisser la garde.

Loi 22 : Sachez capituler

Face à un adversaire plus puissant que vous, affichez de la contrition et attendez un éventuel retournement de situation.

Loi 23 : Fixez-vous un seul objectif et mettez toute votre énergie à l’atteindre.

Loi 24 : Inspirez-vous des courtisans, du passé et d’aujourd’hui

Ce modèle a fait ses preuves.

Loi 25 : Sortez des sentiers battus

Faites-en sorte que votre personnalité attire les faveurs de votre entourage.

Loi 26 : Ne vous salissez jamais les mains

Ayez recours à un tiers pour effectuer toute basse besogne. Il sera le fusible idéal lorsque le danger se rapprochera.

Loi 27 : Devenez un « maître à penser »

Objectif : annihiler le sens critique de votre entourage pour mieux le manipuler.

Loi 28 : Bluffez

La crédulité est bien souvent proportionnelle au degré de supercherie.

Loi 29 : Préparez minutieusement votre plan d’attaque

Ne laissez rien au hasard : anticipez tous les coups jusqu’à la victoire.

Loi 30 : Donnez l’impression d’accomplir vos tâches avec facilité

Le laborieux n’a pas bonne presse en entreprise.

Loi 31 : Donnez l’illusion à votre adversaire qu’il maîtrise la situation 

Loi 32 : Trouvez les mots pour réenchanter le monde

Vous charmerez ainsi votre auditoire.

Loi 33 : Frappez votre adversaire à son point faible

Loi 34 : Soyez sûr de vous

Votre confiance rassurera votre entourage.

Loi 35 : N’agissez jamais dans la précipitation

Cela pourrait être interprété comme un manque de sang-froid.

Loi 36 : Ignorez les petites mesquineries

Vous témoignerez ainsi de votre force de caractère.

Loi 37 : Mettez-vous en valeur

Cf loi 6

Loi 38 : Restez dans la norme

Chercher systématiquement à transgresser les codes de l’entreprise risque de vous marginaliser.

Loi 39 : Affichez un mental d’acier

Gardez votre calme en toute circonstance, a fortiori si votre adversaire sort de ses gonds.

Loi 40 : Récompensez

Voici l’un des plus sûrs moyens de fidéliser votre entourage.

Loi 41 : Innovez

Votre prédécesseur était particulièrement apprécié ? Alors inutile de chercher à l’imiter. Au petit jeu de la comparaison, vous sortiriez perdant. 

Loi 42 : Ciblez le meneur de l’opposition

En l’affrontant, vous déstabiliserez toute la chaîne des opposants.

Loi 43 : Optez pour la séduction plutôt que pour la coercition

Cf loi 21

Loi 44 : Singez vos adversaires

Ce type de provocation devrait conduire vos concurrents à sortir de leurs gonds (cf loi n°39).

Loi 45 : Conduisez le changement par étape

Si vous devez mener une réforme de grande ampleur, ayez à l’esprit que le changement est souvent générateur de stress pour celui qui le subit. Alors procédez par étape afin de ne pas exacerber les oppositions et anéantir vos chances de succès.

Loi 46 : Affichez quelques défauts minimes 

Vous désamorcerez ainsi la jalousie de votre entourage.

Loi 47 : Ne cherchez pas à dépasser l’objectif que vous vous êtes fixé

L’euphorie de la victoire peut altérer votre jugement. Alors souvenez-vous du mythe d’Icare : tout à son plaisir de voler, le fils de Dédale en oublie son but premier – fuir le labyrinthe dans lequel Minos l’avait enfermé – et se rapproche dangereusement du soleil. Conséquence : la fonte de ses ailes le précipite dans la mer qui l’engloutit.

Loi 48 : Faîtes preuve d’adaptabilité

Objectif : dérouter l’adversaire et accroître sa vulnérabilité.

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour trouver un nouveau job ?

Les 48 lois du pouvoir de Robert Greene constituent un véritable trésor de conseils pour améliorer votre position sociale et professionnelle. Pour décrocher un nouveau job, il est essentiel de vous appuyer sur ces principes et de les adapter à votre situation. Tout d’abord, cultivez votre réputation (Loi 5) en vous présentant sous un jour favorable, notamment sur LinkedIn et en mettant en avant vos compétences clés. Ensuite, apprenez à maîtriser l’art de la diplomatie (Loi 9) pour créer et entretenir un réseau professionnel solide. De plus, utilisez le pouvoir de l’absence (Loi 16) en vous rendant indispensable au sein de votre poste actuel, pour que les autres entreprises voient la valeur que vous pourriez leur apporter. Enfin, n’oubliez pas d’attirer l’attention (Loi 6) en soignant votre image et en participant activement aux événements de votre secteur. En appliquant judicieusement ces lois du pouvoir, vous augmenterez vos chances de trouver un emploi à la hauteur de vos ambitions et de développer une carrière florissante.

Pour soigner votre réputation sur LinkedIn (Loi 5), je vous recommande la e-formation 100% en ligne : « La méthode complète pour vous rendre visible et lisible sur LinkedIn« .

Et pour construire un Réseau solide (Loi 18), je vous recommande la e-formation 100% en ligne : « Tous les secrets du Réseau pour trouver le bon job« 

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour devenir freelance ?

Les lois du pouvoir de Robert Greene peuvent également être adaptées pour réussir en tant que freelance, que vous souhaitiez devenir manager de transition ou consultant. Pour commencer, concentrez-vous sur la loi de la concentration du pouvoir (Loi 48) en développant une expertise spécifique et en devenant incontournable dans votre domaine. Puis, faites-vous remarquer (Loi 6) en créant du contenu de qualité, en participant à des conférences ou en animant des ateliers, des webinars, pour montrer votre savoir-faire et partager vos connaissances. Par ailleurs, construisez un réseau solide (Loi 18) en établissant des relations avec des partenaires et clients potentiels, en vous appuyant sur les réseaux sociaux professionnels et les groupes d’échanges entre freelances. N’oubliez pas de planifier à long terme (Loi 29) pour anticiper les tendances du marché et vous adapter aux besoins des clients. Enfin, préparez-vous à saisir les opportunités (Loi 35) en vous tenant informé des évolutions de votre secteur et en étant prêt à vous adapter rapidement aux nouvelles demandes. Cultivez également la flexibilité (Loi 20) en étant capable de travailler avec différents types de clients et de projets, tout en maintenant une qualité de service irréprochable. En appliquant ces lois du pouvoir à votre activité de freelance, vous pourrez bâtir une réputation solide, développer une clientèle fidèle et prospérer dans votre carrière de manager de transition ou consultant. Ainsi, vous serez en mesure de vous démarquer dans un marché concurrentiel et de tirer pleinement parti des opportunités qui se présenteront à vous.

Pour construire un Réseau solide (Loi 18) en tant que freelance, je vous recommande la e-formation 100% en ligne : « Indépendants, faites décoller votre business grâce au Réseau et au digital ».

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour prendre la place de votre chef ?

Les lois du pouvoir de Robert Greene peuvent vous aider à progresser dans votre carrière et même à prendre la place de votre supérieur hiérarchique. Pour y parvenir, appliquez d’abord la loi de la discrétion (Loi 3) en évitant d’afficher ouvertement vos ambitions et en agissant avec subtilité. Ensuite, travaillez à améliorer constamment vos compétences (Loi 25) pour démontrer votre valeur et vous rendre indispensable. Faites preuve de loyauté (Loi 14) envers votre chef et l’entreprise, tout en identifiant les alliances stratégiques (Loi 2) pour vous créer des soutiens.

N’hésitez pas à mettre en avant vos succès (Loi 6) de manière modérée, en veillant à ne pas éclipser votre supérieur, mais en montrant que vous êtes capable de prendre des initiatives et de mener à bien des projets importants. Il est également crucial de cultiver la patience (Loi 35) et d’attendre le moment opportun pour saisir les opportunités qui se présenteront.

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour trouver un stage ou une alternance ?

Les lois du pouvoir de Robert Greene peuvent également être mises à profit pour décrocher un stage ou une alternance. Commencez par soigner votre image (Loi 6) en présentant un profil LinkedIn, un CV et une lettre de motivation attrayants et percutants, qui mettent en avant vos compétences et votre motivation. Ensuite, misez sur le réseautage (Loi 18) en vous appuyant sur les contacts de votre entourage, vos professeurs et les réseaux sociaux professionnels pour trouver des opportunités de stage ou d’alternance.

Apprenez à vous démarquer (Loi 6) lors des entretiens en préparant des réponses originales et pertinentes aux questions courantes, et en montrant votre connaissance approfondie de l’entreprise et du secteur. De plus, n’hésitez pas à prendre des initiatives (Loi 28) en proposant des projets ou des idées novatrices qui pourraient intéresser votre futur employeur.

Enfin, montrez votre capacité d’adaptation (Loi 20) en vous renseignant sur les compétences recherchées par les employeurs dans votre domaine et en vous formant en conséquence. En appliquant ces lois du pouvoir à votre recherche de stage ou d’alternance, vous augmenterez vos chances de vous démarquer et d’attirer l’attention des recruteurs. N’oubliez pas d’être patient (Loi 35) et persévérant dans votre démarche, car la recherche de stage ou d’alternance peut parfois être longue et exigeante.

Pensez également à bien choisir vos stages ou alternances en fonction de vos objectifs de carrière (Loi 29), en privilégiant les entreprises ou les projets qui vous offriront une expérience précieuse et des compétences transférables. De cette manière, vous pourrez tirer le meilleur parti de chaque opportunité et construire un parcours professionnel cohérent et solide.

Enfin, soyez prêt à saisir les opportunités (Loi 35) qui se présentent, même si elles ne correspondent pas parfaitement à vos attentes initiales. Il est important de rester ouvert et flexible, car certaines expériences peuvent vous ouvrir des portes insoupçonnées et vous permettre d’évoluer dans des directions inattendues. En appliquant judicieusement les lois du pouvoir de Robert Greene à votre recherche de stage ou d’alternance, vous serez en mesure de maximiser vos chances de succès et de poser les bases d’une carrière épanouissante.

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour trouver votre premier emploi ?

Trouver votre premier emploi peut être un défi de taille, mais les lois du pouvoir de Robert Greene peuvent vous aider à naviguer dans cet environnement concurrentiel. Pour commencer, concentrez-vous sur la construction de votre réputation (Loi 5) en créant un profil LinkedIn, un CV et une lettre de motivation solides, qui mettent en valeur vos compétences, expériences et réalisations pertinentes. Ensuite, apprenez à vous démarquer (Loi 6) en identifiant ce qui vous rend unique et en communiquant cela aux recruteurs lors des entretiens d’embauche.

Le réseautage (Loi 18) est également essentiel pour accéder à des opportunités cachées et élargir votre cercle de contacts professionnels. Participez à des événements de l’industrie, rejoignez des groupes professionnels sur les réseaux sociaux et sollicitez des conseils auprès de personnes expérimentées dans votre domaine. Il est également important de planifier à long terme (Loi 29) en définissant clairement vos objectifs professionnels et en choisissant des opportunités qui vous aideront à les atteindre.

Lorsque vous postulez à des offres d’emploi, adaptez-vous à chaque entreprise (Loi 20) en personnalisant votre candidature en fonction de leurs besoins et de leur culture. Faites des recherches approfondies sur chaque entreprise pour comprendre leurs attentes et adapter votre discours en conséquence. De plus, développez une attitude proactive (Loi 28) en cherchant activement des opportunités et en étant prêt à saisir celles qui se présentent, même si elles ne correspondent pas exactement à ce que vous aviez imaginé.

La patience (Loi 35) est une vertu essentielle dans la recherche de votre premier emploi. Ne vous découragez pas face aux rejets et continuez à postuler, à réseauter et à améliorer vos compétences. Considérez chaque expérience, qu’elle soit positive ou négative, comme une occasion d’apprendre et de grandir.

Enfin, gardez l’esprit ouvert (Loi 20) et soyez prêt à explorer différentes options de carrière, même si elles semblent éloignées de vos objectifs initiaux. Parfois, les chemins les moins évidents peuvent mener à des opportunités inattendues et enrichissantes. En appliquant ces lois du pouvoir de Robert Greene à votre recherche de premier emploi, vous serez mieux équipé pour naviguer dans le marché du travail, décrocher un poste qui correspond à vos aspirations et commencer à construire une carrière réussie.

Les 48 lois du pouvoir : comment vous en inspirer pour réussir un entretien de recrutement ?

Lors d’un entretien de recrutement, maîtriser l’art du pouvoir peut être un atout considérable pour décrocher le poste convoité. Pour cela, il est essentiel de tirer parti des lois du pouvoir afin de renforcer votre confiance en vous et d’optimiser votre communication. Tout d’abord, appliquez la loi n°1 : ne surpassez jamais le maître. Montrez votre savoir-faire sans éclipser celui de votre interlocuteur, mettant en valeur vos compétences sans mettre en doute ses propres talents. Ensuite, conformez-vous à la loi n°3 : dissimulez vos intentions. Votre objectif est de décrocher le poste, mais n’exposez pas toutes vos ambitions dès le départ. Soyez stratégique et révélez progressivement vos motivations. Enfin, misez sur la loi n°9 : agissez selon vos moyens. Ne promettez que ce que vous pouvez tenir et soyez réaliste dans vos engagements. En vous inspirant de ces lois du pouvoir, vous démontrerez une habileté certaine pour vous adapter à diverses situations et gagnerez la confiance de votre futur employeur.

Les 48 lois du pouvoir : conclusion

En somme, les 48 lois du pouvoir présentées dans ce résumé offrent un aperçu fascinant des stratégies et tactiques utilisées par les individus pour obtenir et conserver le pouvoir. Ces lois sont autant de repères pour naviguer dans le monde complexe de la politique, des affaires et des relations interpersonnelles. Tout en tenant compte de l’importance d’agir avec éthique et responsabilité, il est crucial de comprendre ces lois pour mieux se protéger et avancer dans la vie. Il est essentiel d’adapter ces lois à sa propre situation et de les utiliser avec sagesse et discernement. Enfin, rappelez-vous que le pouvoir est un outil qui peut être utilisé pour le bien ou le mal, et c’est à vous de choisir la manière dont vous l’employez pour façonner votre avenir et celui des autres.

Poursuivez votre développement professionnel en explorant les compétences essentielles pour réussir dans le monde contemporain des affaires grâce à notre article Les compétences du 21e siècle.

5 réflexions au sujet de “Les 48 lois du pouvoir – Power”

  1. Je suis vraiment motivé à suivre ces lois que je viens de lire. Ça m’a aidé à me positionner dans la vie. Étudier les personnes dans la société.

    Répondre

Laisser un commentaire

Philippe Douale

Expert en évolution professionnelle, LinkedIn & Networking

Philippe accompagne les cadres et les dirigeants, en évolution professionnelle, pour trouver leur prochain poste, en outplacement complet (6 mois, 9 mois, un an, où jusqu’à la fin de la période d’essai), ou en outplacement en version accélérée (3 mois).
Philippe propose également des accompagnements spécialisés sur votre profil LinkedIn, que vous désiriez utiliser celui-ci pour trouver votre prochain poste, faire décoller votre business en tant que freelance, ou soigner votre image professionnelle en tant que dirigeant en poste.
Si vous êtes freelance, ou souhaitez le devenir, Philippe vous accompagne pour prendre ou reprendre un bon départ et faire décoller votre activité.

Partagez
Tweetez
Partagez