En haut de votre profil LinkedIn, en dessous de votre prénom nom et en dessous du titre de votre profil, il existe une zone dans laquelle vous pouvez écrire une synthèse sur vous. On appelle celle-ci le résumé LinkedIn.

Il y a quelques temps, Alexandre, un client que j’avais accompagné pour optimiser son profil LinkedIn m’appelle en me disant : « Philippe, j’ai déjeuné avec un chasseur de tête et il m’a dit – votre profil LinkedIn est vraiment très bien mais votre résumé est beaucoup trop long ! ».
« trop long ? » lui rétorquai-je avant d’ajouter : « Mais vous ne le connaissiez pas ce chasseur de têtes auparavant, n’est-ce pas ? Comment vous a-t-il trouvé ? ».
« Eh bien, il m’a trouvé en faisant une recherche par mots clés sur… LinkedIn » me répondit-il.

Cette histoire illustre bien la problématique. En effet, ce chasseur de tête et bien d’autres professionnels du recrutement vont vous conseiller de ne pas écrire beaucoup de choses dans votre résumé LinkedIn. Pourquoi ? Parque ce qu’ils veulent que vous alliez à l’essentiel ! Oui mais pourquoi ? Pour gagner du temps pardi ! Eh oui, le marché de l’emploi a disrupté et cela a eu des conséquences sur tous les acteurs du secteur y compris les chasseurs de têtes. Ils n’avaient déjà pas beaucoup de temps avant mais c’est encore pire. Alors bien sûr, si on se met à leur place, ils veulent identifier rapidement ce qu’ils cherchent sur votre profil et donc ils ne peuvent que vous conseiller d’en écrire moins.

Faut-il pour autant suivre leur conseil ? Non, surtout pas ! Leur intérêt n’est pas le même que le vôtre. Votre priorité n’est pas de faire plaisir au chasseur de tête. Votre priorité est de faire partie des premiers résultats de recherche lorsqu’un professionnel recherche quelqu’un comme vous, quelqu’un qui présente les mêmes compétences que vous. LinkedIn est une gigantesque base de profils (j’ai bien dit profils et non pas CV, à ce propos, rappelez-vous bien qu’un profil n’est pas un CV !), une gigantesque base de données qui fonctionne comme telle ! Un professionnel du recrutement (un chasseur, un DRH, un chargé RH, un consultant RH, …) lorsqu’il cherche quelqu’un comme vous, va saisir en moyenne 5 à 7 mots clefs, un mot clef représentant l’une de vos compétences. A partir de ce moment là, l’algorithme de LinkedIn va se mettre en marche pour trouver les profils qui correspondent le plus à cette requête. Si vous ne dites rien ou peu dans votre résumé LinkedIn (Lire aussi : Le profil LinkedIn leasing ! Pourquoi c’est une bêtise ?), il y a peu de chances que vous fassiez partie des premiers résultats de recherche, d’autant plus qu’il y a fort à parier que le poids des mots qui sont utilisés dans le résumé du profil LinkedIn soit plus important que partout ailleurs sur votre profil ou presque (en effet, le poids des mots utilisés dans le titre est sans doute un peu plus important encore !).

En conclusion, si vous ne dites rien ou presque dans votre résumé LinkedIn, en vous disant qu’ainsi vous donnerez envie que l’on vous contacte pour en savoir davantage, ou qu’ainsi vous allez faire plaisir aux recruteurs, ce sera vraiment une très mauvaise idée car vous risquez d’avoir une très faible audience sur votre profil. Vous disposez de 2000 caractères espaces compris pour renseigner cette zone, alors profitez-en ! Utilisez les tous et insérez quelques symboles pour le rendre plus joli !

Philippe DOUALE