Si vous utilisez régulièrement LinkedIn, il est certain que vous avez déjà croisé des publications qui commencent par “Cher réseau”.

Cela signifie que vous avez des contacts qui font de cette manière appel à leurs relations sur LinkedIn pour trouver un nouveau job, un prestataire qui leur convient, ou un stage pour une connaissance. Ils envoient une publication tous azimuts, comme on lance, désespéré, une bouteille à la mer.

Lisez-vous ces publications qui commencent par “Cher réseau” ? Il y a de fortes chances que non.

Pourquoi donc ? Parce que ces publications ne respectent pas les règles d’Or du réseautage. Découvrez ici le décryptage des erreurs à ne pas pratiquer en matière de réseautage sur LinkedIn.

La démarche Réseau : c’est une affaire de patience !

Certes, lorsque vous vous mettez au networking, vous comptez utiliser votre “réseau professionnel”.

 

Il suffit de regarder les résultats Google sur “cher réseau” pour comprendre ce qui cloche…

Seulement, ces publications qui font appel à leur “Cher réseau” n’ont pas compris un élément essentiel du networking : le Réseau se construit dans la durée, dans le partage de valeurs communes, dans le respect mutuel, dans une relation de confiance, dans le respect des règles de savoir-vivre.

En démarche Réseau, on s’adresse toujours à un individu, pas à tout le monde en même temps ! En matière de réseautage, on n’utilise pas le spam.

Sans oublier qu’en envoyant ainsi votre appel aux secours pour trouver un job, vous vous collez tout de suite l’étiquette de celui qui cherche un job, étiquette qui fait prodigieusement fuir tout le monde dans la démarche Réseau en France.

Avant d’activer son Réseau, il convient de maîtriser le fonctionnement du Réseau.

Ces individus possèdent chacun leurs parcours, leurs objectifs, leurs enjeux personnels. Tous les mettre dans une même publication, dans la tournure “cher réseau” nie leur individualité. En somme, vos contacts-clés ne se sentent alors pas concernés, et continuent à faire défiler leur fil d’actualité.

La démarche Réseau consiste à trouver rapidement les personnes dont vous avez besoin pour obtenir votre nouveau job dans un délai identifié et d’aider les autres à faire de même. C’est un système de comportement collaboratif.

Dans le cadre d’une recherche d’emploi ou de stage, le Réseau est la meilleure technique pour rencontrer des professionnels qui, de contact en contact, vous rapprochent de votre objectif. C’est un art qu’il convient d’apprendre et de pratiquer. Il faut s’y préparer et l’entraînement y est essentiel !

Activer le Réseau signifie que vous allez rencontrer, en professionnel, d’autres professionnels auprès desquels vous allez récolter des idées, des conseils, des informations. Et glaner, le cas échéant, des opportunités et des pistes de job.

De contact en contact veut dire que vous allez rebondir au fil des entretiens sur de nouveaux interlocuteurs et de nouveaux échanges. Vous allez ainsi rencontrer un maximum d’individus. Des personnes professionnellement pertinentes qui, sans le Réseau, seraient restées pour vous de parfaits inconnus.

Cette démarche n’a qu’un seul but : vous rapprocher du job que vous visez et le décrocher. Il s’agit donc de ne pas attendre qu’un emploi vous soit proposé sur un plateau, tombe du ciel (ou de LinkedIn !), mais plutôt d’aller vous-même le débusquer là où il se cache.

Réseauter ne s’improvise pas ! Succomber à la tentation d’arroser tout son réseau sur LinkedIn en pensant aller plus vite et vous ferez fuir les meilleurs, ceux qui auraient pu vous aider mais à qui vous avez en une seule action de spam, définitivement convaincus de ne pas vous aider. Ne confondez pas vitesse et précipitation ! Vous croyez réellement que vous allez être efficace en envoyant une bouteille à la mer ?

Oui, la démarche Réseau nécessite des efforts :

  • l’effort d’apprendre la démarche Réseau,
  • l’effort de s’y préparer, l’effort d’élaborer et maîtriser ses pitchs,
  • l’effort de réaliser un ciblage,
  • l’effort de créer sa carte de visite,
  • l’effort de s’entraîner,
  • l’effort de contacter par email et téléphone ses cibles,
  • l’effort de s’habiller en conséquence pour rencontrer ses interlocuteurs,
  • l’effort de se déplacer pour rencontrer ses cibles,
  • l’effort d’écouter ses interlocuteurs,
  • l’effort de s’intéresser à ses interlocuteurs,
  • l’effort de réaliser les comptes-rendus afin de consigner toutes les informations importantes glanées,
  • l’effort d’acquérir l’esprit Réseau
  • l’effort d’entretenir la relation avec les personnes rencontrées.

Oui, la démarche Réseau nécessite des efforts, beaucoup d’efforts, de la patience, beaucoup de patience et il est tellement tentant de céder à la facilité !

Il est tellement tentant de balancer sa bouteille à la mer car ça ne prend que quelques secondes. Mais la démarche Réseau vous offre deux magnifiques récompenses à la fin puisqu’elle vous permet de trouver bien plus qu’un job mais le best job et elle vous offre un Réseau sur lequel vous appuyer en toute circonstance.

C’est elle qui, dans bien des cas, va vous permettre d’échapper à la dictature des diplômes, à celle de l’âge ou du clonage, dictatures auxquelles vous êtes confrontés si vous utilisez les techniques classiques de recherche d’emploi.
C’est elle qui va vous permettre de trouver un emploi qui fera réellement du sens pour vous.
C’est elle qui va vous permettre de négocier un salaire dans de bien meilleures conditions.

La démarche Réseau : c’est un partage de valeurs communes

Établir du lien en réseautant, c’est donc avant tout une affaire d’individus.

Et qu’est-ce qui rassemble des individus entre eux ? Des valeurs communes.

L’entraide, la passion pour un secteur d’activité, la philanthropie, le goût pour l’échange… voilà ce qui peut parler à un membre de votre Réseau.

Réseauter, c’est donc aussi exprimer vos valeurs à l’individu qui vous reçoit en entretien Réseau.

Le socle de la démarche Réseau : la confiance !

Le réseautage efficace repose sur la confiance : celle que vous inspirez et celle que votre interlocuteur vous accorde. Sans confiance réciproque, le Réseau ne fonctionne pas, les rencontres ne se réalisent pas, les opportunités ne se présentent pas et votre recherche d’emploi s’enlise.

La confiance se construit dans la durée. Elle peut exister au premier regard ou se créer lors d’une première rencontre, mais elle ne se solidifiera qu’avec le temps.

Quand vous recommandez quelqu’un à une autre personne, vous mettez en jeu votre réputation. Vous avez besoin de faire confiance aux deux personnes que vous mettez ainsi en contact : celui qui contacte de votre part, et celui qui est contacté.

On ne donne pas de recommandation à quelqu’un en qui on n’a pas confiance. De même, on n’adresse jamais personne à une relation – si proche soit-elle – dont on n’est pas sûr.

Nous vous en parlions dans un article récent : la psychologue sociale Amy Cuddy a réussi à prouver, dans une étude récente, que les deux questions-clés auxquelles un individu répond instinctivement lors d’une rencontre sont :

  • Puis-je respecter cette personne ?
  • Puis-je fais confiance à cette personne ?

Vous veillerez donc à inspirer le respect et la confiance au fil de vos échanges, auprès de chaque interlocuteur rencontré dans le cadre de votre démarche Réseau.

Pour un réseautage efficace, il faut partager des valeurs communes

Le réseautage : c’est d’abord aider les autres à atteindre leurs objectifs !

Lancer une bouteille à la mer, c’est du réseautage amateur !

Le Réseauteur amateur commet l’erreur classique de ne regarder que son seul intérêt. Le principe clé de base essentiel : DONNER avant de RECEVOIR. Pour activer le Réseau, il faut commencer par donner.

Pour cela, il est essentiel de comprendre qu’il faut aider pour espérer être aidé. Il ne s’agit pas de donner à une personne pour recevoir de cette personne. ll s’agit de donner au Réseau pour espérer recevoir du Réseau. En réalité, vous ne donnez pas à une personne, vous donnez au Réseau.

Réseauter, c’est d’abord aider les autres à atteindre leurs objectifs. Le bon Réseauteur s’intéresse avant tout au succès des personnes qu’il rencontre et des personnes de son réseau. Le bon réseauteur écoute, écoute et écoute pendant 80% de la durée des entretiens Réseaux.

Ce qui est important c’est la posture qui réclame d’être ouvert aux contacts, d’être attentif aux personnes qui vous sollicitent, de donner des conseils, de donner des informations, des mises en contacts. L’état d’esprit compatible avec une démarche réseau : être ouvert !

Le Réseau ne donne qu’aux personnes qui sont ouvertes en général et qui donnent, plutôt qu’aux personnes fermées qui ne donnent rien du tout. Le Réseau ne peut pas fonctionner pour les gens qui sont uniquement là pour profiter.

Nous connaissons tous autour de nous ces profiteurs du Réseau qui ne font que prendre sans jamais donner. D’une manière ou d’une autre, nous les écartons peu à peu de notre route car ils ne respectent pas l’esprit Réseau.

Mais attention, parce que, s’il est facile de juger les autres et de les classer dans la catégorie des profiteurs, il convient d’être particulièrement vigilant vis-à-vis de soi-même car, sans s’en rendre compte, nous pouvons aussi, par inadvertance tomber dans ce travers.

Vous vous demandez ce que vous pouvez donner : du temps, des informations, des conseils, des contacts, des idées, des nouvelles !

En réalité, le réseau consiste en une relation donnant-donnant.

Cette dynamique « gagnant-gagnant » constitue un critère clé de réussite de la démarche Réseau. La personne qui vous reçoit, vous donne de son temps, de son attention, des conseils, de l’information, des contacts, et parfois un job. En « échange », vous lui donnez le sentiment d’être utile, d’être digne de confiance, de rendre service, le plaisir de donner des conseils, de parler d’elle et de son métier. Elle se sent gratifiée. En réalité, vous n’êtes pas redevable à cette personne mais au Réseau. Bien sûr, vous la remerciez et vous la tenez informée de votre évolution. Ensuite vous aidez les personnes qui vous sollicitent dans le cadre du réseau. Les valeurs clé du réseau sont l’entraide et la solidarité.

Pour espérer recevoir, il faut être généreux.

Vous voyez bien que la démarche Réseau, c’est un état de l’Art et un état d’esprit.

Non (sauf situation dramatique où tout a déjà été tenté), vous ne publierez pas d’appels aux secours à votre Réseau.
Non, vous ne relayerez pas non plus, ce type de SOS, car ce ne serait pas faire le bien des personnes concernées.
Non, vous ne céderez pas non plus à la tentation de diffuser votre CV en masse sur LinkedIn ou le CV de quelqu’un d’autre.

D’une manière générale, et pas seulement sur LinkedIn, évitez les bouteilles à la mer !

N’envoyez pas vos vœux à la nouvelle année en adressant le même message à tous, sans personnalisation. Le réseautage, c’est aussi entretenir chacune de vos relations comme il se doit, c’est à dire pas de manière industrielle, sous peine de passer immédiatement pour le réseauteur amateur et de ne recueillir que très peu de fruits du Réseau. Le “Cher Réseau” pourrait vite vous coûter cher !

Oui à la démarche Réseau, en adoptant les règles de l’art, en adoptant l’esprit Réseau, en utilisant cet ensemble de bonnes pratiques indispensables pour accélérer votre recherche d’emploi et trouver votre best job !

La démarche réseau s’apprend. Si vous souhaitez vous y former, n’hésitez pas à consulter notre offre dédiée au sujet. A la clé : apprendre les règles du networking, connaître les outils nécessaires pour bien le pratiquer, et accélérer vos objectifs professionnels, tout en humanité.

Philippe DOUALE
Outplaceur – Expert LinkedIn