Faut-il en dire beaucoup sur son profil LinkedIn ?

A la recherche d’un nouveau job, vous avez envie d’en dire le moins possible sur votre profil LinkedIn. Vous vous dites qu’ainsi, les recruteurs auront envie d’en savoir davantage sur vous et par conséquent vous contacteront. Carton rouge ! Cette bêtise peut vous être fatale !

Celui qui vous met en relation ou pas avec le recruteur, c’est… l’algorithme de LinkedIn !

En effet, avant que votre profil LinkedIn soit lu par un être humain, il va être lu par les robots du moteur de recherche LinkedIn. Avant qu’un recruteur puisse analyser votre profil LinkedIn, l’algorithme va faire la correspondance (ou pas) entre votre profil et la requête du recruteur dans le moteur de recherche.

Oublions les visites de votre profil réalisées par des êtres humains, qui vont saisir votre prénom et votre nom dans le moteur de recherche pour en savoir davantage sur vous. La plupart du temps, ce procédé sera utilisé uniquement par les personnes que vous allez rencontrer durant votre démarche Réseau.

Mais qu’en est-il des recruteurs qui ne vous connaissent pas ? Vous voulez sans doute vous rendre visible par un grand nombre d’entre eux, n’est-ce pas ? Ils ne savent pas comment vous vous appelez. Alors, comment vont-ils faire pour tomber sur vous sur LinkedIn ?

LinkedIn est une base de données !

C’est simple. LinkedIn, certes, est le plus grand réseau social généraliste au monde mais c’est aussi la base de profils professionnels la plus gigantesque. Et j’ai bien dit profil ! pas CV ! car certains confondent encore CV et profil ! Il s’agit d’une base de données ! Concrètement, pour tomber sur vous, le recruteur va saisir en moyenne 5 ou 6 mots clés dans le moteur de recherche LinkedIn.

Et avec plus de 10 millions d’utilisateurs actifs en France, plus de 100 millions dans le monde et 500 millions de comptes ouverts, comment voulez-vous faire partie des premiers résultats de recherche des personnes qui ne vous connaissent pas, si vous ne renseignez pas un maximum d’informations, autrement dit, si vous ne communiquez pas un maximum de données sur votre profil LinkedIn.

Il va donc s’agir de renseigner au maximum votre profil LinkedIn à tous les niveaux : le titre, le résumé, le titre de vos expériences professionnelles, le détail de celles-ci, vos stages, vos formations.

Peu importe que le recruteur préfère (ou pas) les profils courts !

Et peu importe que les recruteurs préfèrent ou pas des profils courts. Que préférez-vous ? Réaliser un profil court et ne jamais être lu par les recruteurs donc être complètement invisible et jamais contacté ? Ou bien, réaliser un profil long, faire partie des premiers résultats de recherche, être visible, démultiplier les opportunités tout en prenant le risque que le recruteur pense que votre profil est trop long ?

Une « pseudo-étude » sortie en janvier 2020 concluait qu’il fallait écrire quelques mots seulement dans le résumé LinkedIn !? Quel scandale !!! Celle-ci était reprise dans quelques medias titrant : « Sur LinkedIn il faut faire court pour attirer les recruteurs » alors que c’est tout l’inverse qu’il faut faire !

Pour qu’un recruteur puisse passer quelques secondes sur votre profil LinkedIn, il faut écrire beaucoup d’informations !

Pas plus tard que ce matin, l’un de mes clients m’informe qu’un recruteur vient de lui écrire : « Vous avez un excellent CV !  Et vous le mettez très bien en valeur sur LinkedIn.  Je n’ai pas (pas encore !) de missions pour un poste de directeur commercial B2B dans le secteur IT/Nouvelles technologies. Mais je vous solliciterai à la première occasion intéressante ». Croyez-vous qu’il aurait reçu un pareil message en écrivant 5 lignes dans son résumé LinkedIn (zone Infos) et 2 lignes pour chaque expérience professionnelle ? Non, bien sûr que non !

Vous êtes DAF ? Inutile décrire 50 fois DAF dans votre profil. En revanche, ce sera bénéfique de l’écrire dans le titre de votre profil LinkedIn, dans votre résumé, dans le titre de chacune de vos expériences professionnelles qui correspondent à cette fonction que vous avez occupée. Vous l’avez fait ? Très bien ! Vous n’avez pas écrit Directeur Administratif et Financier ? Grossière erreur ? En effet, si le recruteur saisit uniquement Directeur Administratif et Financier dans le moteur de recherche et que vous avez écrit DAF partout, vous serez invisible !

Vous avez des velléités de travailler à l’international. Vous avez créé un seul profil LinkedIn et dans le titre vous avez écrit « DAF – Directeur Administratif et Financier – CFO – Chief Financial Officer – … ». Vous avez rédigé votre profil uniquement en français, ou uniquement en anglais, ou pire, un mixte des deux ! Deuxième carton rouge ! En effet, dans ce cas, si vous voulez vraiment vous rendre visible et vous donner un maximum de chances d’apparaître dans les résultats de recherche de recruteurs, je vous invite d’urgence à créer votre profil multilingue français-anglais. Ainsi, chacune des rubriques de votre profil (titre, résumé, titres des expériences, etc…) sera renseignée dans une seule langue et vous allez employer un maximum de mots de cette langue afin de communiquer un maximum d’informations !

Et oui ! Un profil LinkedIn efficace dans la recherche de votre nouveau job de rêve, c’est tout sauf un profil teasing !

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
Partagez