Vous êtes cadre, dirigeant, et bientôt sans emploi. L’outplacement est fait pour vous. Mais avant de vous lancer, il est utile de tordre le cou à quelques fausses promesses, facteur de démotivation ultérieure. Prêt à perdre vos dernières illusions ?

Non ! Votre outplacer ne va pas chercher un emploi à votre place

Il va faire mieux : vous aider à définir un projet professionnel en phase avec vos priorités et les réalités du marché du travail. Vos motivations sont plurielles et vos contraintes peuvent l’être aussi. C’est le moment de les clarifier afin d’envisager le champ des possibles en termes de secteur d’activité, d’entreprise, d’emploi, de statut…

Une fois cette étape franchie, vous allez pouvoir vous concentrer sur votre recherche d’emploi. Cv, lettre de motivation, profil linkedin sont des passages obligés. Tout comme la démarche réseau.

Grâce a un entrainement régulier, ce qui vous paraît aujourd’hui comme un exercice  incongru et délicat (rencontrer des professionnels que vous ne connaissez pas, parler de vous, …) va devenir la norme. Et plus vous pratiquerez, plus vous prendrez de l’assurance. Or la confiance en soi est une des clés du rebond professionnel.

Non ! La réussite d’un outplacement n’est pas inversement proportionnelle à sa durée.

Bien souvent, retrouver un emploi peut s’apparenter à une course contre la montre afin de ne pas dégrader son niveau de vie. Dans ce cas, le maintien du salaire, voire son augmentation, apparaîtront parmi les motivations/contraintes évoquées précédemment.

Cependant, en faisant appel à un outplacer, vous allez vous inscrire dans un « processus » de recherche d’emploi qui, comme le terme l’indique, se structure en plusieurs phases : bilan des expériences passées,  réflexions personnelles sur le champ des possibles, acquisition des techniques actuelles de recherche d’emploi, entretiens pour déceler les opportunités du marché…

Autant ne pas chercher à brûler les étapes. Rares sont les moments dans une vie professionnelle où autant d’attention est portée à votre avenir. Alors exploitez à fond cette opportunité.

Non ! Un outplacement ne se conclut pas toujours par une reprise d’emploi

Là encore, soyez vigilant sur la prestation que vous achetez. Certaines missions d’ouplacement peuvent être négociées jusqu’à la reprise d’activité du candidat.

Bien souvent cependant, l’accompagnement est borné dans le temps. Ce qui ne remet pas en cause sa pertinence : une fois votre projet professionnel défini et votre technique de recherche optimisée, vous serez en capacité de saisir les opportunités qui se présenteront, qu’elles émergent pendant la phase d’accompagnement ou à sa suite.

Prêt à vous lancer ? Découvrez notre offre d’accompagnement et boostez votre recherche d’emploi !

Philippe DOUALE