Les premières minutes de l’entretien de recrutement

Les premières minutes d’un entretien de recrutement peuvent être déterminantes ! Face à des concurrents moins avertis, vous verrez, ce démarrage performant fera la différence. 

Les premières minutes : soignez votre entrée !

Vous connaissez peut-être la citation d’Henri Jeanson : « la première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise ». Non sans humour, le journaliste soulignait notre propension à juger immédiatement tout nouvelle personne entrant dans notre champ de vision. 

Eh oui, le regard agit comme une sentinelle. A peine avons-nous distingué une silhouette que le reste de nos sens se met en éveil : attitude, voix, parfum… tout est analysé en accéléré pour concourir à un avis, positif ou négatif, sur la personne considérée. Une réaction à rapprocher de l’obligation vitale, héritée des temps préhistoriques, de mesurer le danger induit par toute nouveauté. 

De nos jours, bien sûr, l’instinct de survie prend des formes plus policées mais le besoin de segmenter en ami ou ennemi demeure, et notamment dans le milieu professionnel. Autrement dit, la première impression que vous donnerez à votre interlocuteur dès les premières minutes de l’entretien de recrutement, … sera déterminante. Dans la majorité des cas, elle scellera la suite de la relation. Alors autant s’y préparer.

Pour cela, postez-vous devant un miroir et simulez une rencontre. Comment vous présentez-vous ? Votre démarche, votre regard, votre sourire, votre main qui s’avance pour saluer… sont-ils en adéquation avec la situation ? Perçoit-on l’énergie et la sérénité que vous dégagez ? Tous ces marqueurs sont autant d’indices pour votre interlocuteur qui, au terme de ces quelques secondes, doit être rassuré sur le fait qu’il n’est pas en train de perdre son temps. Bien au contraire, l’inconnu qui s’avance vers lui est désormais doté d’un capital sympathie dont il vous convient de tirer parti.

Les premières minutes : imposez (subtilement) votre présence !

Vous l’avez déjà remarqué : dès qu’ils entrent dans une pièce, certains inconnus changent immédiatement l’atmosphère qui y règne. Ils deviennent l’objet de toutes les sollicitudes, comme si à leur contact, la vie s’embellissait ou a minima se simplifiait. 

Sans chercher à copier Elon Musk ou tout autre dirigeant charismatique, vous pouvez cependant travailler votre prise de parole pour confirmer la bonne impression que vous avez faite en entrant. Objectif : faire oublier à votre interlocuteur qu’il y a quelques secondes encore, il s’interrogeait sur la pertinence de cette rencontre ou n’en attendait pas grand chose.

Désormais, l’intérêt a basculé. Vous étiez dans la position du demandeur. Vous êtes à présent celui qui éveille la curiosité, donne envie de mieux vous connaître, s’impose naturellement comme la bonne personne pour l’emploi à pourvoir. 

Par quel moyen ? Votre parole mais attention, une parole maîtrisée, entrecoupée de quelques secondes de silence, afin d’amener votre interlocuteur à une qualité d’écoute élevée, favorable à la présentation que vous allez dérouler. Le fameux pitch qui achèvera de faire la différence.

Confortez votre avance grâce à votre pitch

Vous êtes ici pour convaincre et face, désormais, à une personne qui ne demande qu’à être convaincue. La partie est vraiment bien engagée. D’autant mieux que vous avez préparé en amont de la rencontre une présentation synthétique, un pitch, qui en trois minutes maximum, confortera votre interlocuteur dans l’idée que vous êtes le meilleur candidat. 

L’enjeu pour vous : transformer ce moment toujours stressant qu’est l’entretien de recrutement en un échange constructif et cordial entre futurs collègues ou partenaires puisque votre recrutement est désormais bien engagé.

En résumé, comme les sprinters, donnez tout dès les premières secondes de votre pitch et ne lâchez rien jusqu’à la dernière seconde. Ce qui sous-entend qu’à l’instar de ces athlètes, votre préparation est essentielle. Faites et refaites l’exercice, et si possible devant des proches ou, si vous avez la chance d’être accompagné, devant votre consultant. Leurs conseils vous permettront de franchir avec succès cette étape essentielle à votre réussite professionnelle. Tout ne se joue pas dans les premières minutes de l’entretien de recrutement mais si vous les ratez, cela va être très difficile de regagner du terrain !

Pas d'événement actuellement programmé.

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez
Partagez