Un job, oui mais pas n’importe quel job !

Vous êtes en transition professionnelle et vous cherchez votre nouveau job. Un job, oui mais pas n’importe lequel sauf pour des raisons alimentaires.

Pour vous mettre sur la piste de votre job de rêve, commencez par… rêver

Vous êtes cadre ou dirigeant, expérimenté, en poste ou pas, et vous réfléchissez à trouver un nouveau job. La première chose à faire consiste à explorer le champs des possibles, sans vous mettre de contraintes, aucune. Quel meilleur moyen pour cela que de rêver ! Et oui, écrivez vos rêves ! Pourquoi ne pas établir un chrono-rêves, tel que nous y invite Timothy Ferriss dans La semaine de 4 heures. Répertoriez cinq choses dont vous rêvez à un horizon de 6 mois, sur les axes : Etre, Faire et Avoir. Vous rêvez d’être un grand danseur, de faire le tour du monde, de posséder un chalet, écrivez le !

Ne vous limitez pas, ne vous préoccupez pas de savoir comment ces choses seront accomplies. Ne vous jugez pas, ne vous mentez pas à vous-même. Si vous rêvez vraiment d’être le champion du monde en tango argentin, ou de posséder une Ferrari, notez-le ! Notez-tout !

Surlignez ensuite les 3 rêves les plus importants, les plus excitants. Puis identifiez pour chacun, les actions à réaliser aujourd’hui, demain, après-demain pour vous permettre de les atteindre et… lancez-vous !

Si vous pouvez le rêver vous pouvez le faire. Alors vous pouvez obtenir le job de vos rêves !
« Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire » Walt Disney

La première fois où j’ai réalisé mon chrono-rêves c’était en 2011. Je travaillais alors au Ministère de l’Education Nationale. Ce qui me faisait rêver, l’avenir que je me dessinais dans ce chrono-rêves, n’avait absolument rien à voir avec la vie professionnelle que je menais alors. J’ai compris que je n’étais pas à ma place et que si je prenais pas en mains mon destin, je n’allais jamais vivre ma vraie vie. Vous devinez la suite ! Quand votre job vous ennuie, c’est qu’il est plus que temps de le quitter. Nous n’avons qu’une seule vie.

Identifiez un job qui soit le fruit de votre Ikigaï

L’ikigai est un concept japonais qui contient en lui l’idée de vivre une vie joyeuse, mais aussi de la consacrer à quelque chose de plus grand que nous pour s’épanouir vraiment. En bref : joie + sens = ikigai !

Votre ikigaï est l’intersection entre ce qui vous passionne (ou ce que vous aimez beaucoup), ce vous faites facilement (et mieux que les autres), ce qui correspond à un réel besoin et dont certaines personnes sont prêtes à payer pour l’obtenir.

Il y a deux façons de s’y prendre, soit de démarrer et de prioriser vos savoir-faire, soit de démarrer et de prioriser vos passions. A vous de choisir ! Personnellement j’adore le principe de prioriser vos passions ou ce que vous aimez beaucoup.

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. En route vers votre best job !
« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » Confucius

Vous pouvez d’ailleurs construire votre avenir sur des choses qui vous passionnent et pour lesquelles vous n’avez aucune compétence. Dans ce cas, assurez-vous seulement d’être en mesure d’acquérir ces compétences sans trop de difficultés.

Identifier votre « Why »

Chacun de nous possède un Why, une raison d’être, une cause ou une croyance profonde qui est à la source de notre passion et de notre inspiration.

Si vous voulez ressentir une passion éternelle pour votre job, si vous voulez éprouver le sentiment de contribuer à quelque chose d’exceptionnel, vous avez besoin de connaître votre Why.

Le Pourquoi est la destination. Les Comment sont les routes qui y mènent.

Il existe deux façons de bâtir une carrière. Vous pouvez y aller au petit bonheur la chance, et passer votre vie entière à tâtonner, en espérant que par miracle on vienne vous chercher. Ou alors vous pouvez choisir de mener votre vie avec une intention, en sachant à quoi ressemble votre pièce de puzzle, en connaissant votre Pourquoi et en allant directement là où se trouve votre place.

La découverte de votre Why insufflera la passion dans votre job. Si besoin, faites vous accompagner pour trouver votre why ! En général, c’est très difficile de le trouver tout seul, même en lisant la méthode de Simon Sinek.

Si vous souhaitez contribuer à bâtir un monde où la grande majorité des gens se lèvent le matin en ayant envie d’aller travailler, exercent leur métier en toute sérénité et rentrent à la maison comblés par le travail accompli, alors je vous invite à identifier votre Why.

Vous n’avez qu’un seul Why. Vous n’avez pas un Why pour la sphère privée et un autre pour votre job. Votre Why est unique et il s’est logé en vous entre 16 et 19 ans.

Vous pouvez avoir le même Why que quelqu’un d’autre et ce qui va vous rendre plus unique est la conjonction de votre Why et de votre How.

Les 2 jours les plus importants de votre vie, sont le jour où vous êtes né et le jour où vous découvrez pourquoi
« Les 2 jours les plus importants de votre vie sont le jour où vous êtes né, et le jour où vous découvrez pourquoi » Marc Twain

Tous les plus grands et inspirants leaders ou organisations dans le monde, réfléchissent, agissent et communiquent de la même façon et c’est l’exact contraire de tous les autres. Je vous invite à utiliser le concept du Golden Circle de Simon Sinek pour être bien plus inspirant dans votre communication.

Utilisez la démarche Réseau pour trouver votre best job

Les recherches effectuées par le sociologue américain Mark Granovetter, dans le cadre de l’université de Harvard et présentées dans son livre, Getting a Job, ont démontré que les personnes qui avaient trouvé un emploi grâce à la démarche Réseau étaient plus satisfaites de leur job que celles qui étaient passées par les techniques classiques que forment les petites annonces et les candidatures spontanées.

C’est également ce que constatent les consultants en outplacement, les experts en transitions professionnelles.

Maîtriser la démarche Réseau vous permet d’obtenir un emploi choisi de manière active et volontaire. A l’opposé, les techniques « classiques » aboutissent à attendre passivement un simple job et souvent à le prendre faute de mieux.

Les mêmes recherches ont montré qu’un travail trouvé par le Réseau déterminait en moyenne un revenu plus élevé de 20 % que celui qu’on obtient par les méthodes traditionnelles.

Un projet clair, précis et unique

Votre succès repose sur un incontournable : votre projet. Celui-ci doit être précis, clair, si possible unique, réaliste par rapport à vos compétences, réalisable par rapport à l’état du marché.

Vous ne pouvez pas vous lancer dans la démarche Réseau pour trouver votre best job, si vous n’avez pas défini sérieusement votre projet. N’attendez pas des autres qu’ils le définissent à votre place.

Vous occupez une fonction support de l’entreprise, et vous comptez vous présenter comme un généraliste, un couteau suisse, capable de travailler dans à peu près n’importe quel secteur d’activité. D’un point de vue théorique vous avez raison, d’un point de vue pratique, si vous visez le marché français, avec un tel positionnement vous allez au moins multiplier par trois la durée pour trouver votre prochain poste et il y a fort à parier que ce ne soit pas votre best job !

Il n'est pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va. Définissez votre projet pour trouver votre best job.
« Il n’est pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va » Sénèque

Et pour conclure, n’oubliez pas que vos interlocuteurs ne seront pas ne mesure de vous aider si vous même, vous n’avez pas défini votre cap, si votre projet n’est pas défini de manière claire et précise, si vos cibles principales ne sont pas identifiées.

Laisser un commentaire

Philippe Douale

Expert de la transition professionnelle

Philippe accompagne les cadres et les dirigeants seniors pour les aider à trouver leur prochain poste en salariat ou des missions en tant que freelance (management de transition, conseil…).

Philippe utilise les techniques classiques de l’outplacement et également le digital, en particulier LinkedIn et l’intelligence artificielle.

Partagez
Tweetez
Partagez